Être cheval, de Jérôme Clément-Wilz : une poésie épique qui transcende les normes

5 décembre 2015, 10 h 31 min

On en frissonne encore, documentaire aux accents bruts de part son réalisme, Etre cheval, de Jérôme Clément-Wilz, est une invitation poétique où la vie et le rêve fusionnent, les frontières se dissolvent et la beauté émerge. Karen est bouleversante, spontanée, touchante. Elle est pony-player et porte sabots, crinière et queue, elle apprend à se laisser dresser aux rennes ou en carriole. A travers cette quête, elle questionne l’humanité même, les différences de genre, elle explore la vie, l’amour et la nature. “Le pony-play c’est l’apprentissage de la faiblesse”, ses mots résonnent encore. Ode à la spiritualité, Karen expérimente le contrôle de sa propre domination, et passe ainsi du dominé au dominant. Ce n’est pas pour rien que nos chemins “se croisent” aujourd’hui. A travers cette pratique, Karen nous offre une vision de l’humanité, du rapport à soi et au monde différente, brouillant les pistes et ouvrant ainsi à des questionnements existentiels.

Rendez-vous est pris sur France 4 où Etre cheval sera diffusé dans la nuit du 7 au 8 décembre 2015 à 00h25, puis en replay sur le site pendant une semaine.

Felix Brondel