De Jarry on ne retient que le scandale d’Ubu Roi qui masque une œuvre complexe placée sous le signe de l’expérimentation radicale et le mélange des genres. En réunissant un ensemble exceptionnel d’artistes internationaux et inclassables, « Alfred Jarry Archipelago » démontre que tout un pan de l’art et de la performance actuels est traversé par cette puissance de transgression “jarryesque”.
Poète, dramaturge et dessinateur, Alfred Jarry (1873-1907) pulvérise les frontières de l’ordre social, moral et esthétique du XIX ème siècle finissant. Retentissant comme un coup de tonnerre, le célèbre “Merdre !” de son Ubu Roi ouvre la voie aux développements de la modernité à venir. D’un tournant de siècle à l’autre, l’œuvre et les idées de Jarry semblent irriguer de nouveau la société et l’art contemporain. Abolissant les limites (des disciplines, de l’identité, du bon sens et du bon goût) tant dans sa vie que dans ses écrits, Jarry inaugure une approche inédite de la théâtralité, du langage et du corps pour explorer les rapports de domination, liés au pouvoir ou au savoir. « Alfred Jarry Archipelago » se présente comme une spéculation sur les résurgences de ces motifs dans les arts visuels, à la lisière du politique, du théâtre et de la littérature.

La visite guidée a lieu durant le Performance Day proposé par la Ferme du Buisson, l’occasion de découvrir ce festival de performances. La première édition se place sous l’égide d’Alfred Jarry, chantre de l’abolissement des catégories, en lien avec l’exposition présentée. Elle met à l’honneur la déconstruction des normes et du langage, l’humour absurde et l’amateurisme revendiqué, chers à l’écrivain. Les propositions se succèdent pendant 10 heures d’affilée dans tous les espaces de la Ferme.

Visite gratuite, réservée aux adhérentEs
Inscription par mail : polychrome.edl@gmail.com
Pour devenir adhérentE c’est ici