KING KONG THÉORIE

• 4 février 2016 • 

Un salon de beauté, cinq jeunes femmes qui font bouger les lignes, qui repensent les notions de la féminité et de la masculinité. Nous parlons ici de celles qui baiseraient avec n’importe qui voulant bien d’elles, de celles qui sont trop mal foutues pour pouvoir se saper comme des chaudasses mais qui en crèvent d’envie ; pour les hommes qui n’ont pas envie d’être protecteurs, ceux qui ne savent pas se battre, ceux qui chialent volontiers, ceux qui ont peur tout seul le soir.
Texte : Virginie Despentes
Mise en scène – Emmanuelle Jacquemard

Inscription ici